Lettre aux Mamans qui allaitent

Cela fait quelques temps que je désire vous écrire mais je ne trouve jamais le temps, et j’ai surtout du mal à tourner mes phrases afin de ne pas heurter votre susceptibilité.
Car oui, dès que l’on parle d’allaitement, les pros, d’un côté, les pudiques de l’autres, toutes les mamans sont susceptibles et la discussion tourne vite au chaos.

Alors nous allons briser la glace dès maintenant:
JE SUIS POUR L’ALLAITEMENT. Je suis convaincue à mille pour cent des bienfaits de l’allaitement, j’ai adoré ce moment de ma vie de maman, je regrette de ne pas avoir pu donner le sein plus longtemps.

Je vais le répéter pour ne pas que vous l’oubliiez:
JE SUIS POUR L’ALLAITEMENT. Je suis convaincue à mille pour cent des bienfaits de l’allaitement, j’ai adoré ce moment de ma vie de maman, je regrette de ne pas avoir pu donner le sein plus longtemps.

Mais je ne suis Maman que depuis 6 mois, alors que je suis Dentiste depuis plus de 12 ans. Et même si mon rôle de Maman est désormais le plus important de ma vie, je n’oublie pas que dans ma carrière j’ai vu des carnages dans la bouche de mes petits patients à cause de l’allaitement.

Mais attention!
Pas n’importe quel allaitement!
L’allaitement tardif, c’est à dire bien au-delà des 6 mois recommandés par l’Organisation Mondiale de la Santé.
Mon discours s’adresse donc aux mamans qui allaitent des bébés de plus d’un an, voire deux, voire trois, voire cinq ans, comme j’en vois toutes les semaines.

Quand j’ose aborder le sujet avec les copines-mamans-non-dentistes qui allaitent leur bébé pour les prévenir, je suis systématiquement foudroyée du regard: « Quoi??? tu oses remettre en question l’alimentation la plus saine qu’il soit???? »
Non, dès que les nutriments sont passés dans la circulation sanguine, je ne la remets pas en cause. Je remets en cause ses effets lorsque le lait est DANS la bouche, lorsque le lait STAGNE dans la bouche. Parce que dans la bouche à partir de 6 mois, il y a des dents, et non, les dents de lait ne doivent pas comme leur nom l’indique baigner dedans.

Le lait maternel contient majoritairement de l’eau, puis 7% de glucides pour 4% de lipides et 1% de protéines. Il contient 60 grammes par litre de lactose. Le lactose c’est un mix de glucose et de galactose. Quand les bactéries de la bouche digèrent les glucides, cela génère des acides qui vont déminéraliser les dents. Le lait maternel est pourtant en théorie peu cariogène et je vais citer la Leche League qui l’explique plutôt bien (ici).

En revanche, contrairement à ce qu’écrit la Leche League dans cet article, le premier lien de cause à effet entre la carie et l’allaitement n’est pas les défauts de l’émail. NON! Ce sont les conditions dans lesquelles l’allaitement est réalisé.

Une tétée c’est un repas, et après chaque repas, on se brosse les dents.
Bébé, enfant, adulte, tous logés à la même enseigne.
12 tétées par jour, 12 brossages, point barre.
Et le soir avant d’aller se coucher et de passer une nuit de plusieurs heures, on se brosse les dents! On ne salive pas la nuit, il n’y aura donc pas l’effet « chasse d’eau » de la salive.
Le lait va stagner dans la bouche, les bactéries vont être aux anges, 37 degrés, bouffe à volonté, le Club Med quoi!

Et la tétée-câlin… Je sais à quel point c’est indescriptible de bonheur pour une maman, mais avant de penser à ses sentiments et à son plaisir personnel, il faut penser à la santé de son enfant qui s’endort avec du lait plein la bouche. Faites lui au moins boire de l’eau juste avant l’endormissement pour diluer…

Je vais donc forcément penser aux mamans dont les bébés ne font pas leurs nuits, et chez qui seule la tétée les (r-)endort… Soyez irréprochables sur l’hygiène bucco-dentaire du petit, allez consulter un dentiste spécialiste des enfants (un pédodontiste) qui vous donnera le traitement nécessaire pour limiter la casse. Vous ne serez pas mal reçues, bien au contraire, ils sont là pour vous conseiller!

Je terminerai cette lettre en vous montrant la photo d’un enfant de 5 ans et demi. Sa maman a arrêté de l’allaiter à 5 ans. Il était nourri exclusivement à base de lait maternel et de jus de fruits (je n’ai pas parlé ici des jus de fruits, soda et thés glacés, mais même combat).
Sur le plan général, cet enfant est malnutri, son squelette est malformé, voir marcher cet enfant est un supplice.
Sur le plan intellectuel, il est en retard mental.
Au niveau dentaire, je ne commenterai pas la photo, elle parle d’elle même.
Mais je vais quand même la traduire pour ceux qui pensent que les dents de lait ne servent à rien (et notamment certains médecins):

– La carie est un nid à bactéries, foyer potentiel d’infections multifocales;

– La carie est un processus évolutif de destruction qui détruit la forme de la dent. Elle n’aura donc plus de repères avec la dent antagoniste et provoque un déséquilibre entre la mâchoire du haut et celle du bas;

– Une dent détruite a perdu son volume donc ne maintient plus l’espace nécessaire pour l’éruption de la future dent définitive dessous;

– L’enfant a mal s’il appuie sur sa dent donc il va perdre son reflexe de mastication et va continuer à téter ses aliments. La déglutition reste donc au stade primaire avec un mauvais positionnement des cervicales et une insuffisance de développement des mâchoires. Les dents définitives n’auront donc pas assez de place pour venir s’aligner harmonieusement. Mes confrères orthodontistes en sont ravis!

– Quand la carie atteint le nerf et que l’infection chronique s’installe, cela a des répercussions importantes sur la santé générale de l’enfant;

– Avec de nombreuses caries, l’enfant ne peut pas s’alimenter correctement, ce qui provoque des carences et déséquilibres nutritionnels;

– Avec les dents noires, l’enfant se renferme socialement.

Attendre autant de temps avant d’amener son enfant consulter un dentiste et ne pas se remettre en cause quand on voit les dents de son enfant se dégrader de la sorte, n’ayons pas peur des mots, c’est de la maltraitance. Aux Etats-Unis en 2014, des parents ont été accusés par la justice de maltraitance envers leur fille de 6 ans qui présentait 16 abcès sur ses dents (à 6 ans, on a environ 20 dents dans la bouche).

Mamans, n’oubliez jamais qu’il vaut mieux prévenir que guérir… surtout les dents!

 

Caries et allaitement tardif

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *